La commanderie des templiers
On fait généralement remonter la fondation de la Commanderie de la Villedieu vers l'an 1180. On sait que Gui II Seigneur de Chevreuse de 1149 à 1182, donna en aumône aux Templiers, avant sa mort, une maison à la Brosse et une maison à la Villedieu.
 
Le second fils de Gui de Chevreuse, Simon, confirma la donation faite par son père aux Templiers et donna avant son départ pour la troisième croisade en 1190, pour le salut de son âme, de son père, de sa mère et de ses ancêtres, sa terre de Boulay les Troux, le bois des Layes et le Haras d'Auffargis.
 
Dès septembre 1206, on trouve, pour la première fois le nom de maison Templière et l'abbaye de Saint Denis, dont relevait en fief certaines terres des chatellenies de Chevreuse, Maurepas et  Trappes. 
 
Par lettre de décembre 1281, Sédille, Dame de Chevreuse, arrière petite-fille de Gui se démet définitivement de ses droits en faveur des Templiers de la Villedieu. 
 
A l'aube du 13 octobre 1307, sur ordre du roi Philippe IV le Bel, les Templiers sont arrêtés et leurs biens séquestrés. En mai 1312, le Pape Clément V prononce la radiation de l'ordre des templiers et la dévolution de leurs biens à l'ordre hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem. 
 
La Commanderie de la Villedieu est placée sous l'obédience de la Commanderie de Louviers Vaumion jusqu'en 1789. 
 
Le 28 fructidor an III (1792), le domaine est vendu comme bien national pour 3000 livres. Les bâtiments appartiennent aujourd'hui à la Ville Nouvelle de Saint Quentin en Yvelines. Le restaurant est une entreprise privée. 
 
Le Centre Culturel expose et accueil l'art contemporain. 
Pour découvrir leur agenda, cliquez ici : 
 

Exposition accessible gratuitement du mercredi au dimanche compris de 14h à 18h.